C'était compliqué ... comme prévu

"On se doutait que le FCOT connaîtrait des problèmes face à la réserve berrichonne. Mais si la défaite était envisageable, le scénario vécu l'était beaucoup moins. L'équipe de Najib Chaddi s'est créée le double d'occasions des Berrichons. Et pas des petites !
« J'avoue que le résultat me déçoit, mais pas trop le contenu. On avait les moyens d'au moins faire match nul. Et si l'on avait ouvert le score, je pense qu'on pouvait encore faire mieux. Pour gagner, il faut marquer des buts et cela a été notre problème. »

Ça démarre très fort

FCOT Berrichonne

"Najib Chaddi a hâte de savoir ce que son équipe a dans le ventre. La venue de la réserve berrichonne va lui permettre de se faire une idée… Prendre une réserve pro à ce stade de la saison, c'est la garantie d'avoir une équipe talentueuse et affûtée en face.
La saison dernière, le FCOT l'avait emporté chez lui (un bel exploit) et s'était incliné séchement à Châteauroux. « Mais tout a beaucoup changé. On s'est renforcé, La Berrichonne a un nouveau staff… », note le coach tourangeau. Sans vouloir être devin, on peut penser que le FCOT va attendre son adversaire, s'appuyant sur une défense qui a fait ses preuves. Le FCOT sera toujours privé de Mayal, Mesbahi, Ahamada et Belloudjed. Mais son effectif tient la route.

Le FCOT solide !

L'Horizon Chartres a perdu justement au FCOT. Mais 1-0 seulement.
« Nous, on est dans la continuité, se satisfait Najib Chaddi. On a d'autant plus de mérite que l'Horizon Chartres est l'équipe la plus difficile à manœuvrer de la poule. C'est solide, expérimenté, ça va vite en contres. Vraiment pas facile ! 
« Et pourtant, on a gagné. On a ouvert le score logiquement, on aurait pu mener 2-0. Après, c'était plus dur, vu l'opposition. Mais on a encore bien géré, sans prendre de but. Cela ne casse pas la dynamique. 

le FCOT confirme !

Le FCOT est toujours sur une trajectoire positive, avec une défense de fer. D'entrée, les intentions des locaux sont claires. Entreprenants et plus créatifs, les protégés de Najib Chaddi imposent leur football, non sans subir quelques contres d'un adversaire certes ambitieux, mais quelque peu désordonnés, à l'image de De Aveiro qui tente une frappe parfaitement négociée par Langlois (11e). La domination du FCOT va être couronnée de succès par Darcos qui, sur le centre parfait de Sylla, ne laisse aucune chance à Bary (18e).

Le FC Ouest Tourangeau voyage bien !

Les Saint-Amandois pensaient avoir fait le plus dur en revenant au score dès la reprise de la seconde période. Jusqu'alors, il faut bien dire qu'ils avaient été bloqués dans leurs 30 mètres… Les Tourangeaux monopolisaient le ballon, avec un milieu très actif, autant à la récupération que dans l'organisation du jeu.
Les locaux couraient donc beaucoup… après le ballon ! Il fallait ainsi, dès l'entame de match, toute la vigilance de Burguin pour capter la tentative de lob d'Abdesslami.
Saint-Amand devait attendre douze minutes pour connaître leur première incursion dans le camp adverse : un échange entre Sicault et Monard bénéficiait à Kooumba. Mais le centre de ce dernier filait derrière le but de Bennadri… Pas de quoi inquiéter le FCOT.

Pages