Lourde et première défaite pour le FCOT(PH) !

Mettant de l'intensité d'entrée, l'AFC Blois domine copieusement la première demi-heure. Bellagra déclenche les hostilités en servant en retrait Sbaï mais ce dernier voit sa frappe repoussée sur la ligne par un défenseur (17e). Les Blésois enchaînent les occasions et combinent de mieux en mieux pour être récompensés sur un nouveau service de Bellagra vers Comert qui glisse le ballon sous le gardien (32e). 
Dès lors, Ouest Tourangeau réagit en jouant plus haut et sur un corner juste avant le repos, Touré voit sa frappe s'écraser sur la transversale (45e). 

Le FCOT débloque son compteur !

Battu lors de la première journée, le FCOT a définitivement lancé sa saison face à Montargis. Les Tourangeaux étaient cependant piégés quasiment d'entrée par des Montargeois, bien en place et solides dans les duels. Makidi, esseulé à la réception du centre de Thiam, plaçait le ballon hors de portée de Langlois (0-1, 8e).
Forts de leur avantage, les visiteurs, toujours aussi coriaces, ne laissaient que peu d'espace à leurs adversaires, empruntés. Une apathie inquiétante. Heureusement, S. Mesbahi et les siens tentaient d'inverser le rapport de force, à la demi-heure de jeu : les quelques tentatives s'avéraient infructueuses, mais elles avaient le mérite de remettre le FCOT sur de bons rails.

Le FCOT (PH) confirme

Ouest Tourangeau 6 Gallardon : 1

Après sa brillante victoire du week-end dernier, le FCOT se devait de confirmer à domicile. Chose faite de la plus belle manière, il est vrai bien aidée par une défense visiteuse quelque peu aux abonnées absentes, pour preuve avec le but contre son camp de Rabourdin (1-0, 3e).

Direction le 4ème tour pour le FCOT

Aigurande : 0 FCOT : 2

Logiquement favoris les joueurs Tourangeau qui évoluent en DH ont ainsi fait respecter la hiérarchie sur un terrain pas vraiment facile à jouer avec une pelouse grillée. Sans aucun complexe Jambut et ses partenaires soutenaient parfaitement la comparaison en début de partie, et il fallait attendre la 25e minute de jeu pour voir le gardien local Pezant effectuer sa première véritable intervention décisive de Mohamat. Une première alerte, prémices d'un passage à l'avantage des Tourangeaux, puisque l'avant-centre visiteur K.Zolana trouvait un des montants de la cage de Pezant (32e) avant que Mayala ne trouve le chemin des filets locaux sur une frappe puissante (36e).

Le carton du week-end pour le FCOT (PH)

Notre-Dame-d'Oé : 0 FC Ouest Tourangeau : 6

Dès l'entame de match, on sent que les locaux sont bien en jambe. A l'image de Berteaux, qui, parti seul au but, tente un lob qui manque le cadre. Les locaux sont bien en place et, sur une belle ouverture de Lancien, Metro entre dans la surface et décoche un tir qui est repoussé par la barre ! Les visiteurs tentent alors de faire bonne figure avec Darcos qui adresse un bon centre depuis l'aile gauche pour Taraoui, qui élimine deux défenseurs, puis place un tir qui fini au fond des filets (0-1). Juste avant la pause, Akkaoui se charge d'un coup franc à 25 mètres et envoie un missile que Jehan, le portier local, ne peut repousser (0-2, 44e).

Difficiles débuts pour le FCOT...

FC Ouest Tourangeau : 1 Blois (2) : 2

Les trente premières minutes du FCOT en DH auront été délicates : les Tourangeaux ne trouvaient pas de solutions et butaient systématiquement sur les deux lignes défensives bien coordonnées de Blois qui, à l'inverse, faisait l'assaut du but de Rousseau. Traoré, suite à un corner, profitait d'ailleurs d'une mésentente dans la défense tourangelle et d'un ballon cafouillé (0-1, 18e) pour ouvrir le score. A la demi-heure de jeu, grâce à Sylla plus précis et percutant et aux frères Mesbahi omniprésents, les Tourangeaux allaient enfin reprendre des couleurs.

Le FCOT a dû batailler...

Fcot champion

Azay/Cheillé - FCOT : 2-3

L'Ouest Tourangeau a confirmé les pronostics, mais Azay l'a poussé dans ses derniers retranchements.

Une finale captivante. Les années passent et l'esprit ridellois demeure. A l'époque de Bidi, d'Abdellaoui, des frères Brunet, etc, Azay se donnait corps et âme sur le terrain au pied du château, près du camping. Azay a changé de terrain, sur le billard de la Loge, mais la formation de Gaétan Boche a gardé toutes ses vertus morales.

La réussite précoce de Najib Chaddi

coach

A 32 ans, l'entraîneur de l'Ouest Tourangeau a déjà une jolie carte de visite. Et il entend ne pas s'arrêter en si bon chemin...Najib Chaddi aurait pu nous en vouloir car on l'a quelquefois prénommé Youssef, par étourderie, référence à son frère que l'on avait croisé joueur à l'US Joué avant qu'il ne parte à Gueugnon, Aurillac et Perpignan où il réside aujourd'hui, loin du football... Najib Chaddi en a souri d'autant plus aisément qu'il manie bien l'humour, n'est pas susceptible et qu'il s'est surtout fait un prénom depuis plusieurs années à la tête de l'Ouest Tourangeau qu'il a pris en première division départementale alors que la réserve évoluait en quatrième division.

Pages