National 3 | Le FCOT tombe avec les honneurs

Montargis - FCOT : 4-3

Très joueuse, avec des garçons inexpérimentés, la formation de Ballan a rendu une copie intéressante, sans être récompensée.

Montargis et Ouest Tourangeau ont offert hier au public gâtinais un match aussi plaisant qu’équilibré et indécis. Si les Montargois se montraient dangereux par Tilliet, qui frappait au-dessus après un centre en retrait de son latéral gauche Goncalves Anderson (9e), les coéquipiers de Said Mesbahi répliquaient dans la minute suivante. Suite à une récupération, Diarra mettait Bodoignet en bonne position, pour un tir capté par Touati le portier montargois.
Le FCOT lance quatre “ bleus ” en National 3Les locaux ouvraient le score à la 21e sur un superbe mouvement initié à 40 mètres du but par Goncalves Anderson pour Khalil qui donnait aussitôt à Bazzin. Ce dernier s’enfonçait dans la défense des visiteurs et trompait Langlois (21e). Pas forcément dangereux, Ouest Tourangeau allait faire montre d’une belle efficacité. Tout d’abord par Mesbahi, son capitaine, qui égalisait d’un maître coup franc des 20 m, en pleine lucarne. Puis, à l’heure de jeu, sur une offensive venant de la droite, Abdesslami centrait pour Bodoignet dont la frappe ne laissait aucune chance à Touati (1-2, 60e).
La dernière demi-heure ressemblait à un agréable feu d’artifice avec pas moins de 4 buts inscrits, dont 3 pour les Montargois. Ces derniers retournaient la situation en à peine 2 minutes, avec tout d’abord l’égalisation de Diallo, bien positionné au 2e poteau, à la réception d’un centre de Bazzin (67e) ; puis, sur une frappe de Khalil mal captée par Langlois, Tilliet aux aguets redonnait l’avantage aux siens (3-2).
Une frappe de Fumu Tamuso pour les visiteurs s’écrasait sur le poteau (74e), avant que ce dernier file au but et soit séché par Londas logiquement expulsé (80e). Mais Tilliet, à nouveau, donnait l’avantage décisif aux siens (4-2, 82e). Deux minutes plus tard, Bodoignet réduisait le score sur un centre de Aublin (4-3), mais les locaux s’accrochaient pour conserver leur court avantage et l’emporter.
« La priorité était de se faire plaisir, mais nous n’avons pas été récompensés. J’avais aligné 4 joueurs n’ayant jamais évolué en N3 (Parrain, Bodoignet, Bregea et Monteiro) et nous avons mis trop de temps à entrer dans ce match », réagissait Najib Chaddi.

Source : www.lanouvellerepublique.fr