Le FCOT assomme Montlouis

FCOT : 3 Montlouis : 0
D’abord emprunté, puis sérieusement chahuté notamment en seconde période, face à une remarquable équipe montlouisienne, le FCOT a su arracher la décision grâce à Traoré.
Mais que ce fut difficile pour les locaux, dans un derby emballant, accroché jusqu’au bout, et même haletant. Et pourtant, sur la véritable première offensive du FCOT, sur la mauvaise relance visiteuse, Diop, à l’interception, envoie Traoré prendre le meilleur sur Hali (1-0, 6e). Jusqu’alors entreprenants, les visiteurs ne désarment pas, mais, Tahri (10e) et Perraguin (17e ne peuvent surprendre Langlois.
Les Montlouisiens ont manqué d’efficacité Trop frileux, les protégés de N. Chaddi se mettent en difficulté, et permettent à leurs adversaires de menacer sérieusement l’arrière-garde locale, par les tentatives de Ménager (30e), qui voit sa volée détournée en corner, de De Jésus (34e), qui échoue sur Langlois, ou encore Baltazar (42e) qui trouve sur sa trajectoire le dernier rempart adverse. Malgré ce manque de réalisme, les Montlouisiens s’emploient dès l’entame de la seconde période avec le virevoltant De Jésus (46e et 50e).
Montlouis maîtrise son sujet, mais bute sur la défense du FCOT intraitable, et sur les contres rondement menés. En témoigne, la frappe de Pinheiro (54e) légèrement à côté de la lucarne, et celle de Abdessslami (60e) dans le petit filet. Les locaux gèrent. Les visiteurs persistent. Ménager (81e) et Chouli (87e) échouent d’un rien.
Et puis, alors que les minutes s’égrènent, l’expérience de la division supérieure et la qualité des joueurs qui la compose vont frapper. Traoré (88e), parti entre les deux défenseurs centraux sur la remise de Pinheiro, double la mise. Euphorique, ce même Traoré assomme définitivement l’adversaire dans la minute suivante (3-0).
Un score bien sévère pour les Montlouisiens largement à la hauteur de l’évènement. Et le 6e tour pour le FCOT qui égale le challenge de 2009.

 

Source : https://www.lanouvellerepublique.fr/