3ème Tour de Coupe de France

FCOT : 2 Déols : 0

En inscrivant leurs deux buts coup sur coup peu avant la mi-temps, le FCOT a su par la suite gérer son acquis, face aux Déolois entreprenants, mais peu réalistes.
Conscients de la tâche, les protégés de N. Chaddi, vont d'entrée, choisir d'agresser (dans le bon sens du terme) les visiteurs par un pressing très haut, ce qui leur vaut une meilleure possession en ce début de rencontre. Sans toutefois prendre en défaut la défense visiteuse compacte.
Calés devant l'obstacle, rien d'infamant jusqu'alors, malgré les incursions menaçantes du déolois Wanzi (17e et 20e). Faute d'élever le rythme en s'appuyant sur plus de mobilité, les locaux cherchent la brèche patiemment. D'abord, le coup de tête de Boué est repoussé par Dorangeon.
Puis, le gardien, 4 minutes plus tard, aurait pu craindre le pire, sur le raté d'un cheveu de Fumu, seul face au but, sur l'excellent service de Zolana.
En relâchant quelque peu son emprise les locaux voient leur adversaire élever son niveau de jeu, et bien revenu dans le coup avec la volée de Sinacer et la frappe de Achbakou, légèrement à côté. Oser n'était pas pour autant un gage de victoire. Démonstration : Zolana en contre, sert dans les meilleures conditions Aublin qui, de la tête, ne laisse aucune chance à Dorangeon. (1-0).
Ragaillardis par l'ouverture du score, les locaux persistent, et Fumu, du plat du pied sur le service d'Aublin, double la mise. Plutôt en mode gestion, le FCOT, en seconde période, à la recherche de son collectif, et des mauvais choix dans les derniers gestes, permet aux Déolois de faire bonne figure. Achbakou et Perrichon tentent, mais en vain.
Et en toute fin de match, Andria et Achbakou, pensent bien réduire la marque. Langlois en décide autrement. Sortie honorable des protégés d'Aubard, et rendez-vous au 4e tour pour le FCOT.

Mi-temps : 2-0. Arbitre : M. Mabilleau. Buts : Aublin (38e), Fumu (42e).

Source : www.lanouvellerepublique.fr